Lettre à Sophie,

















Je dédie ce message à un ange

Un ange qui a décidé de changer de sphère

Il y a quelques mois

Je n’ai pas su sa détresse

Trop centrée sur mon axe

Sur le chemin qui est le mien

Je l’avais suivi pendant quelques années

Sorti parait-il d’une période « difficile »

L’ange n’arrivait pas à se faire à ce monde

Ou plutôt de ce que nous en avons fait


Les choses étaient pourtant si… simples avec elle

Nettes, propres, claires, un chat était un chat, une prière, une prière

L’amour, un vrai et sincère élan du coeur

Mais qui, comme dans une auto-tamponneuse

Se cognait à chaque personne rencontrée


La nature fut son amie

Et comme je le comprends aujourd’hui

Mais il est trop tard

L’ange, sans faire de bruit, a décidé de partir

Et sans faire de bruit, est parti


Que toutes les sphères assemblées

T’accueillent sur ce nouveau chemin

Soit bénie dans la lumière que tu as toujours cherchée

Je prie pour toi en ce jour d’automne

Dans la forêt qui m’entoure

Et que j’aurais aimé partager avec toi


Vole, bel Ange

Ta souffrance est terminée

De l’autre côté tu as certainement déjà trouvé

L’amour qui t’a tant manqué


Je garderai de toi

Les plumes de Paon que tu m’avais rapportées

D’un monde qui semblait t’apaiser

Trois plumes pour un Ange

Qui n’a fait que passer


Affectueusement chère, très chère amie

Corinne






Posts récents

Voir tout