Lecture partagé : La Science secrète

Dernière mise à jour : 6 avr.


Bonjour à tous et à toutes,


Je viens ici partager avec vous mes lectures initiatiques.

Elles me paraissent intéressantes pour toutes les personnes souhaitant aller vers le soin

ou tout simplement vers un mieux être.

Elles sont empreintes de bon sens et apportent aussi de quoi méditer, philosopher,

de la réflexion pour découvrir le qui nous sommes au-delà de notre volonté.



" Pour que l’inconscient devienne conscient et que chaque geste, parole, acte,

soit celui que l’on souhaite vraiment partager. " « La Science Secrète » Henri Durville Édition Henri Durville 23 rue Saint Merri Paris (IV) 1923.


" Simples curieux et vous, qui cherchez le pouvoir brutal, la domination ; qui cherchez

dans ces études initiatiques le moyen d’assouvir vos passions, haines, amours, ambitions,

rancunes : qui cherchez le gain matériel ; malheureux qui avez souffert et qui n’avez su

encore pardonner, ce livre n’est pas pour vous. Ces pages sont des pages d’amour et d’altruisme.


Mais toi qui as longuement souffert et qui veux sortir de la tourmente, engage-toi hardiment

sur le sentier initiatique, tu y trouveras la sérénité, le bonheur, la paix. "



Page 9 :


" Ce livre n’apporte rien de bien nouveau. Il faudrait une folle prétention pour imaginer

qu’on innove en suivant les Sages et les initiés. De tous temps n’ont-ils pas exprimé,

chacun suivant sa propre nature et sa propre mission, les vérités éternelles ?


Mais ces paroles sont toujours bonnes à dire et il convient de les adapter à la vie moderne,

afin que leur fruit soit plus abondant. C’est à cette tâche que, dans le présent livre,

nous vouons tous nos efforts.


Mais si les paroles ne sont pas nouvelles, en perdent-elles de leur force ?

N’écoute-t-on pas toujours, avec un nouveau plaisir une belle musique mille fois entendue ?

Celui qui aime, n’a-t-il pas une grande émotion à entendre murmurer à nouveau les paroles

qui font sa joie ? Ne lui sont-elles pas sans cesse précieuses ? Et le coeur épris vibre

toujours plus doucement aux chers souvenirs évoqués.


Et ces souvenirs mêmes, l’amoureux ne se plait-il pas à les évoquer dans ses heures de solitude ? N’y puise-t-il pas une force bienfaisante qui lui montre l’avenir aussi heureux que le passé ?

Tout cela ce sont des redites, mais ces redites sont précieuses et plût à Dieu qu’on ne redit

que ce qui est bon et joyeux, qu’on ne fit vibrer autour des âmes que des paroles anciennes

et bienfaisantes qui donnent le calme enchanté.



Page 10 :


Loin des regards, nous nous plaisons à feuilleter ces vieux ouvrages où dort la sagesse du monde, à déchiffrer les énigmes que les sages durent employer au temps de la persécution, à retrouver dans les symboles des anciennes religions, dans le secret des initiations antiques

les pensées dont la seule lecture nous plonge dans un monde de souvenirs dont notre esprit

et notre coeur sortent rajeunis et revivifiés.


C’est cette joie, cette sérénité, cette vigueur nouvelle de toute notre personne que nous voulons

vous faire sentir. Quant au but de cette étude, Salluste l’a parfaitement défini, disant :

« Le but de l’initiation c’est d’élever l’homme à Dieu. » C’est donc un développement intégral

de tout l’être vers une beauté plus parfaite ; plus de beauté morale, plus d’énergie physique

et intellectuelle nous sont donnés pour voir la vie sous un nouvel angle.


L'initiation permet de sentir les rythmes et les harmonies qui rendent la vie aussi merveilleuse

que les plus beaux poèmes et de montrer aux lois qui régissent les faits tangibles

et qui nous en montrent la nécessité comme rythme de l’univers. Suis les conseils

qui te seront donnés et tu sentiras ton esprit s’agrandir pour embrasser des idées éternelles

et magnifiques. Ton coeur fraternellement, s’ouvrira à l’amour.


En toi comme un diamant dans sa gangue, réside une force qui peut faire des miracles,

mais il faut que le diamant soit arraché à la pierre; il faut qu’il soit taillé pour recevoir

le pur baiser de la lumière et l’irradier en feux scintillants. Que serait la Lumière si tu la recevais sans la projeter sur le monde avec autant de puissance et de douceur qu’elle te sera donnée ?

Ce travail peut te paraitre pénible ; il n’en est rien.

D’abord tu ne seras pas seul, tu seras aidé, soutenu ; tu te sentiras en harmonie de pensée

avec tout un groupement fraternel qui partage tes sentiments. "


Chers amis, ies, si cette lecture vous plait, merci de nous envoyer un petit message

pour que nous continuions à vous la partager.


Corinne Lebrat

Posts récents

Voir tout