Le parcours initiatique
 

« Le vaste monde n’est que fréquences,

l’être humain un voyageur sans limites. »

Corinne Lebrat

Brumes_edited.jpg

 

Les lieux, les habitations et les matériaux ont une influence sur les êtres vivants. Nous y sommes plus ou moins sensibles en fonction de notre réceptivité.

Force est de constater les effets bénéfiques ou indésirables de certains endroits ou certains matériaux sur notre ressenti, notre sentiment de bien-être ou non,

ou encore sur notre santé. La géobiologie étudie tous ces phénomèmes.

 

Mais depuis la nuit des temps, les sages utilisent certains lieux

pour leurs propriétés et leurs vertus.

La divinité égyptienne Séshat était la déesse de la sagesse,

mais aussi de l’écriture, des mathématiques, de l’architecture,

de l’astronomie et de l’astrologie. Son rôle était, entre autre, de déterminer

la justesse des plans, des tracés architecturaux et de l’emplacement

des édifices sacrés. Les vertus qu’elle symbolise, indiquent un lien

entre toutes ces disciplines. Par l’étude de plus en plus précise des lieux,

nous commençons à comprendre leur influence et leur incidence sur nous.

Nous avons mis en évidence l’existence de structures sous-jacentes faites

de réseaux, de failles, de cours d’eau, de veines …

Nous avons découvert la relation entre la disposition et l’orientation

de certains bâtiments et certaines constellations, ou certains cycles cosmiques

ou stellaires. Et puis nous savons grâce à l’étude des ondes de formes

que certaines formes géométriques, certaines proportions, ont une incidence

sur le vivant. 

 

Que nous en ayons conscience ou pas, nous sommes sensibles aux différentes énergies de la Terre. Naturellement nous allons vers les points les plus hauts vibratoirement pour nous recharger, nous apaiser et nous guérir.

Ces points énergétiques sont partout éparpillés dans nos régions, nos villes,

nos départements, dans nos maisons aussi et sur la planète

à plus grande échelle. Ils émettent des vibrations qui informent la matière, comme nos corps. Des expériences ont été faites avec du sable placé

dans un bol chantant ou sur une enceinte acoustique.

Les vibrations du son créent une forme dans le sable.

Si on change de son, le sable prend une autre forme.

Cela montre que la forme vient du son, non pas du sable.

Ce n’est pas la matière qui « décide » de sa forme mais l’information qui circule à travers elle. L’analogie avec la Terre nous amène à comprendre

que sa forme dépend de l’onde qui maintient le plan.

Son parcours est fait de croisements telluriques, de cheminées

plus ou moins profondes, de points énergétiques plus ou moins puissants,

de veines métalliques, de rivières souterraines qui portent l’information et du vide. Certains endroits plus denses font résistance créant ainsi des concentrations

et des dépressions. Tous ces éléments sont présents partout où que nous allions. 

 

Les anciens connaissaient l’usage de ces lignes.

Les Celtes utilisaient ces points et ces réseaux. 

Aujourd'hui nous sommes hyper sollicités par des vibrations toujours plus fortes

et plus importantes. Entre la pollution qui affaiblit notre système immunitaire,

les antennes mobiles et autres, la 5G très haute fréquence

ou le dérèglement climatique, nous sommes mis à rude épreuve.

À l’heure de nos vies très, voire trop, remplies, nous n’avons plus le temps

de prendre soin de nous, d’aller nous recharger, nous régénérer dans les forêts, dans la nature ou sur ces points bienfaisants. Pourtant ils nous permettent

de lâcher prise, de nous détendre, de faire le point avec soi,

de méditer avec plus de facilité, de prier, de déclencher en nous l’instinct

d’auto-guérison. Ils nous permettent de communiquer avec les Dieux

quels qu’ils soient, les élémentaux et les différentes formes d’esprits.

Nous avons oublié ces précieux sas de la contemplation, de méditation,

de rêverie. Ils permettent le repos indispensable à la régénération cellulaire. Nous avons oublié l’existence de ces points à fréquence progressive, indispensables à l’équilibre de notre être. Ces processions sont guérisseuses

de l’âme, du corps et de l’esprit.

 

Toutes les églises ou les édifices sacrés ont été construits sur ces points hautement énergétiques. Mais d’autres éléments, statues, calvaires, etc, sur différentes fréquences, font partie de notre quotidien. La petite statue de la vierge au coin

du chemin, de la rue, celle encastrée dans la corniche d’une maison,

marquée par une fontaine, etc. Et toutes celles qu’on ne voit pas, qui ont disparu remplacées par un supermarché, un immeuble, un parking ou une mémoire

d’un pan de l’histoire. Ce point énergétique n’a pas pour autant disparu.

Non, c’est plutôt qu’il n’est plus pris en considération parce qu’il n’est pas ressenti. Il se retrouve là où personne n’osera s’arrêter, se poser pour profiter

de ce que des siècles d’observations, de savoir et de pratiques ancestrales

nous ont transmis. Il nous est apparu important de retrouver ces points, accessibles à tous et dans notre quotidien.   

 

Ils ont parfois été déviés de leurs fonctions par des éboulements,

volontaires ou pas, des mémoires historiques, des événements, des déséquilibres, des fractions, des obstructions. Les causes de ces apparentes disparitions sont bien innombrables. Par exemple à Lourdes, le chemin initiatique de la grotte passait, il y a 25 ans, par un point d’une extrême puissance, au-dessous

de la vierge, tout près de la source jaillissante. Mais pour des raisons

qui nous échappent la vierge a été déplacée de quelques centimètres,

peut-être un mètre et malheureusement le chemin et le public ne passent plus

par ce point. Dès lors il n’y a plus de miracles à Lourdes.

Même si la mémoire du site et l’espoir de chacun peut aider,

la force du lieu ne peut plus être utilisée.

 

Ainsi nous est venue l’idée de refaire une carte

des lieux hautement énergétiques afin de faire monter nos taux vibratoires

le plus rapidement possible et donner accès au plus grand nombre

à des nettoyages énergétiques en autonomie.

Nous allons retrouver ces points, leur vibration et leur fonction.

Nous effectuerons sur place un nettoyage énergétique, l’équilibrage

et l’harmonisation des lieux. Puis nous vous indiquerons comment vous y rendre, et comment procéder. Nous vous présenterons ce parcours sous la forme

d’un parcours initiatique à travers nos villes, nos régions, notre pays

et dès que possible à travers le monde. Ce cheminement s’effectuera

sur des fréquences vibratoires différentes qui se présentent de façons différentes. Au fur et à mesure que l’on avance on « s’habitue », on intègre

une nouvelle fréquence. Sur le chemin ces fréquences évoluent,

montent par palier, par degré, en intensité et petit à petit changent notre réalité pour aller vers un mieux-être général. Un parcours initiatique est toujours exaltant. Il a pour but de nous faire vivre des expériences qui nous transforment

et nous font passer d’un ancien monde à un monde nouveau.

Ainsi une nouvelle vision des choses se présente à nous

et rend la vie vibrante et passionnante.

« Vous qui allez suivre le chemin,

faites le sans hâte et avec sérénité. »

Corinne_forêt.jpg

Il est préférable de faire le chemin en entier. Néanmoins si vous ressentez

qu’un point vous est très profitable, retournez-y jusqu’à ce que la force,

le désir de continuer se fasse ressentir. C’est le travail sur soi qui est important,

un travail qui ne nécessite aucune matière extérieure.

C’est un travail de purification personnelle,

d’ordre mental, émotionnel

et/ou physique qui se fait à travers

le cheminement initiatique.

Pissenlit.png

 

Pourquoi est-ce si important de restaurer

la grille énergétique de la Terre ?

 

qLe monde évolue et ce qui m’est demandé aussi.

Pendant des années, j’ai prodigué des soins aux êtres qui venaient à moi.

J’ai rétablie la libre circulation de l’énergie dans leur corps,

et les ai libérés, quand cela était possible,

de leurs mémoires transgénérationnelles ou karmiques.

J’ai nettoyé les lieux sur lesquels il m’était demandé d’intervenir.

Les soins que je faisait ont évolué,

s’adressant progressivement au collectif plus qu’à l’individuel.

 

Mais aujourd’hui, la priorité qui s’impose,

hormis celle de la transmission et de l’enseignement,

est de remettre à jour la carte des sites de régénération énergétique.

C’est à notre Terre Mère que mes soins se destinent aujourd’hui

pour le bien de tous.

L’accouchement est délicat et nécessite toute notre attention.

 

Ses méridiens que les géobiologues nomment « la grille terrestre »

et que les bâtisseurs avaient mis en évidence de multiples façons,

ont malheureusement subi d’énormes perturbations au cours des siècles

et plus particulièrement ces dernières décennies.

Les intérêts personnels ont hélas bien souvent primé sur le collectif.

Ici et là, on trouve des blocages, des traumatismes, des déviations,

des manipulations … La liste est longue de tous les actes et mémoires

qui viennent entraver son développement harmonieux et son évolution. 

Champ magnétique.png

 

La Terre comme toutes les planètes possède un réseau dans lequel l’énergie circule. Les courants d’énergie viennent du centre​​​​​​​​​​​​​​ de l’Univers et permettent un échange continu d’informations.

 

Le cerveau humain fonctionne exactement de la même façon.

Nous vous invitons à consulter les travaux du Dr Charbonnier à ce sujet.

Il a mis en évidence que la mémoire n’est pas issue de notre cerveau,

mais d’une conscience extra-neuronale…

 

Tout est interconnecté dans l’univers et la libre circulation des informations dépend de la cohérence vibratoire entre la trame de nos neurones,

la grille terrestre et celle de l’Univers.

Lorsque tous « ces systèmes nerveux » ou réseaux sont alignés

et connectés entre eux, alors nous avons accès à notre plein potentiel.

Cette connaissance éclaire la notion de « sans limite » développée

par les grands maîtres spirituels mais aussi la célèbre devise inscrite

au frontispice du Temple de Delphes :

« Connais-toi toi même

et tu connaîtras l’Univers et les dieux ».

On comprend mieux pourquoi, certains sites sont disposés

en fonction des étoiles et des constellations…

 

Cette grille est donc constituée d’axes, de vortex et de points zéro

(point d’équilibrage de toutes les polarités en présence).

Capture d’écran 2021-10-15 à 22.33.46.png

 

À quoi cela peut-il nous faire penser ?

 

Aux nadis et aux chakras de la médecine hindoue,

aux méridiens et aux points d’acupuncture

de la médecine traditionnelle chinoise

ou encore au réseau neuronal constitué d’axones et de synapses.

Si on comprend que la grille terrestre est en corrélation avec le cerveau humain, il devient clair que toute déviance, manipulation ou démantèlement

du réseau terrestre perturbe ou rend inactif le point correspondant

dans le cerveau humain. Mais il est aussi évident que de telles actions

nous coupent des énergies provenant de la Terre et de l’Univers.

 

L’Univers, la Terre et toute forme de vie sur terre sont soumis

à des champs électromagnétiques. Ces champs, en constantes variations, dépendent des sources qui les alimentent. 

Le champ électromagnétique qui recouvre la Terre change,

et nous avec par simple voie de conséquence.

Les changements climatiques, la fonte des glaciers, les cataclysmes,

les changements d’orientation des animaux migrateurs,

les évènements mondiaux en sont une manifestation.

Parmi vous, nombreux sont ceux qui ont conscience de cette réalité.

Mais tous n’ont pas encore la possibilité ou la disponibilité pour agir.

Chacun a son rôle dans l’accomplissement de cette re-naissance,

et nous pouvons tous y participer. Comment ? De plusieurs façons …

 

Les sites régénérateurs et guérisseurs indiqués

par nos aînés sont des outils précieux mis à notre disposition

pour soutenir notre adaptation et nos transformations.

Loin de rester immuable dans le temps, ils évoluent.

Certains disparaissent, d’autres naissent, certains changent

de vibrations, de fréquences et fatalement de fonction.

Mais Ils EXISTENT de toute façon.

Tantôt ils sont oubliés, tantôt perturbés ou encore déviés.

Ils doivent impérativement être retrouvés, identifiés,

classifiés et nettoyés énergétiquement

afin de nous offrir ce dont nous avons besoin.

 

Ils agissent comme les points d’acupuncture

ou les chakras de nos corps.

Chacun doit pouvoir aller sur ces sites, dans sa ville

ou à quelques kilomètres de son lieu de vie

afin de se régénérer et d’y puiser la vitalité dont il a besoin.

Il m’a été demandé lors d’une canalisation de me concentrer sur ce travail.

Il faut du temps, de l’équipement et une attention constante.

C’est un travail éprouvant qui ne peut s’accomplir qu’en toute discrétion,

mais à l’instant de la transformation des lieux,

c’est la joie d'œuvrer pour le bien de tous

qui nous donne la force de continuer. 

 

Ce travail, nous allons bien sûr le faire et le partager avec vous

car il nous est à tous destiné.

 

Son objectif est de permettre à chacun de retrouver le bien être,

autant physique que mental mais aussi de favoriser notre évolution.

Il est voué également à vous donner un maximum d’autonomie

dans la gestion globale de votre équilibre en vous permettant d’aller

et de retourner sur ces sites tant que vous en sentirez le besoin.

 

Votre part dans cette renaissance sera d’élever vos taux vibratoires

en allant vous régénérer sur les lieux que nous vous indiquerons

et pour les raisons que nous vous préciserons.

Ils sont tous en accès libre.

Vous pourrez diffuser et partager ce travail et ces informations autour de vous,

à vos proches, pour le bien-être et l’évolution de tous. 

 

Notre temps n’est pas compté et il ne peut pas être directement rétribué.

Les lieux, les dates dépendent d’un calendrier

qui m’est révélé au fur et à mesure par « mes Instances Célestes »,

je ne peux rien planifier.

Cette entière disponibilité limite considérablement

mon activité professionnelle et mes rentrées financières.

Alors c’est à vous que je m’adresse pour nous soutenir

dans cette œuvre collective.

 

Nous avons besoin de votre aide

pour mener à bien cette entreprise.

Ce projet nous demande d’investir dans un van

que nous devons aménager pour pouvoir nous déplacer facilement

partout en France et dans les pays frontaliers.

Toutes vos propositions d’aide sont les bienvenues

y compris les participations financières qui serviront aux dépenses

auxquelles nous devrons faire face

(équipement du véhicule, carburant, péages et divers autres frais

que nous rencontrerons sur notre route …).

Votre soutien va au-delà d’un simple geste de générosité.

C’est un acte de bienveillance pour vous-même,

pour le collectif et pour la Terre Mère.

 

En nous aidant, vous contribuez à l’accomplissement

de ce qui nous est demandé.

 

C’est pourquoi vos dons vous seront rendus au centuple

d’une façon ou d’une autre par l’Univers qui guide nos pas.

 

Votre participation est libre,

selon l’inspiration de votre cœur et selon vos moyens.

Même minime, elle est la bienvenue.

Nous vous remercions infiniment

pour votre compréhension et votre soutien. 

 

Votre don est celui du cœur​​​​​

Cœur_edited_edited_edited_edited.jpg

 

Nous vous souhaitons nombreux à nous suivre

sur ce nouveau chemin initiatique…

Pour nous faire parvenir votre Don 

contactez Fleure Lebrat :

par téléphone 06 47 12 01 98

ou par mail fleurelebrat@gmail.com

Les Chazornes

 

 

Le début du parcours initiatique est situé au le lieu dit « les Chazornes ».

L’endroit précis est signalé par une pierre sur laquelle sont inscrits la date de la découverte

et le nom du radiesthésiste qui l’a mis en évidence. L’accès est totalement libre et gratuit.

Chazorne.jpeg

 

Ce point énergétique a la fabuleuse fonction de rétablir l’équilibre Yin/Yang,

le féminin/masculin, la gauche/droite.

 

Il permet un rééquilibrage général, aide à rétablir les excès comme les manques.

Il sera une aide précieuse et sans limite tant ce site est généreux. 

 

Il agit sur le 3e chakra qui est relié à l’épanouissement personnel.

Le lieu aura une action soit sur le côté droit avec le foie et la vésicule biliaire

en lien avec la vie active relié au monde extérieur ;

soit sur le côté gauche avec la rate et par répercussion sur le pancréas ou l’estomac,

en lien avec la vie émotionnelle, affective, familiale …

 

  • la partie droite se manifeste par des résistances, comme les cas d’agitations émotionnelles liées à l’irritation,

      l’agacement ou la colère et tous les dysfonctionnements  corporels associés comme les maux de tête, les névralgies,

      les crises de foie, les douleurs oculaires, les douleurs sur le trajet du méridien du foie (du pied jusqu’au foie) …

 

  • la partie gauche se manifeste par un état lymphatique, comme le fait d’être soucieux, déprimé, désespéré, triste,

      sans joie, etc, et tous les dysfonctionnements associés comme les douleurs sur le trajet du méridien de la rate,

      les douleurs dans les genoux, les œdèmes, la rétention d’eau, les problèmes de lymphe, les problèmes digestifs,

      les douleurs musculaires …

 

  • d’un point de vue général, l’énergie du lieu agit en cas de difficulté à passer une étape de sa vie

      et sur tous les dysfonctionnements corporels associés comme les douleurs de dos, de jambes, de bras …

 

 

 

Pour le trouver c’est simple : 

 

Il faut aller dans le village de Lachapelle-Graillouse, situé en Ardèche à 5 Km de Coucouron sur la route du Lac D’Issarlès.

Dans le village, prenez à droite en direction de la mairie et de l’église, puis suivez la direction : Route de Vente.

Enfin, tournez à gauche en direction du lieu dit la Couleyre. C’est une voie sans issue qui se termine en chemin.

Il est possible de se garer sur le site, mais une petite marche « recueillie » en préambule est la bienvenue pour vous préparer

à recevoir l’énergie du lieu. Vous pouvez donc stationner à l’entrée de la forêt et finir la route à pieds.

Chazorne7.jpeg
Chazorne2.jpeg
Chazorne6.jpeg
Chazorne3.jpeg
Chazorne8.jpeg

 

Vous n’aurez aucun mal à trouver la pierre indiquant le point énergétique. Une représentation de la Vierge Marie peinte sur bois veille sur l’endroit. Sur place, nous sommes accueillis par moult attentions, de celles qu’on trouve sur une aire de repos,

et qui nous aident à nous sentir bien. Et sur la pierre elle-même, on découvre parfois des petites pièces ou des cadeaux laissés

par les visiteurs reconnaissants.

 

Le taux énergétique du lieu est exceptionnel. Vous pouvez vous positionner face aux inscriptions de la pierre,

vous mettre dans un état de lâcher prise total, respirer profondément et rester le temps que vous jugerez nécessaire.

Vous sentirez quand le travail sera fini. Ne mettez aucune intention, n’ayez aucune demande, laissez l’énergie agir en vous.

C’est tout, et c’est beaucoup !

Chazorne1.jpeg

 

Depuis ce site il y a une magnifique vue du Lac d’Issarlès,

et celui de la Palisse qui reste invisible mais se laisse deviner dans la continuité. 

Avec la pierre de Chazornes, ces trois sites forment un triangle.

 

Les deux lacs sont artificiels. Le lac d’Issarlès est un grand lac dédié au tourisme

et en période hivernale à la fabrication d’électricité.

Le lac de la Palisse est une retenue d’eau qui nourrit celui d’Issarlès

pour qu’il soit toujours plein et resplendissant. 

 

Du point de vue énergétique, il n’en allait pas de même.

Une tristesse évidente touchait les deux lacs. Le lac de la Palisse représente le Yin, le féminin,

le lac d’Issarlès le Yang, le masculin. Au milieu, un barrage les sépare.

Dans le fonctionnement du lieu, le Yin est littéralement vidé pour alimenter le Yang.

Tandis que le Yang est coupé de son Yin, et ne peut rien faire pour empêcher cette vampirisation.

Les deux lacs sont séparés l’un de l’autre et la vie que représente le filet d’eau

qui s’écoule de l’un à l’autre était réduite à une « source d’exploitation ».

 

Cela peut paraître un peu surprenant dit comme ça,

mais la table d’émeraude nous enseigne que :

« ce qui est en bas, est comme ce qui est en haut ;

et ce qui est en haut est comme ce qui est en bas,

pour faire les miracles d'une seule chose ».

Force est de constater qu’ici, une fois de plus,

l’enseignement d’Hermès Trismégiste se vérifie.

 

Je me suis canalisée comme à mon habitude, sans aucune intention.

Le Yin et le Yang se sont rapprochés et se sont retrouvés.

À présent le barrage n’agit plus comme une séparation entre les deux lacs,

mais comme le scellement de leur union, de leurs deux mains qui se sont retrouvées.

Ce Yin et ce yang sont reliés au site de La Pierre de Chazornes.

 

Aujourd’hui, on peut ressentir la joie discrète du lac d’Issarlès

qui reprend progressivement toute sa puissance et sa force protectrice,

et l’énergie toute féminine du lac de la Palisse qui donne la vie.

Ils rééquilibrent ainsi notre yin et notre yang, notre féminin et notre masculin,

notre côté émotionnel et notre côté actif.